Startup Africaine: Pourquoi se mettre au média social ?

social-media

En moins de vingt ans, le virtuel est devenu réel. Ce qui se passe tout près de nous ou ailleurs est quasiment devenu palpable sur ton téléphone, tangible et concret.  A travers leurs interactions, les usagers des médias sociaux ont totalement remis en cause et redimensionné la portée du temps médiatique, entraînant une profonde reconsidération de la part des médias et des agences de communication. Parce que l’image et l’opinion se trouvent aujourd’hui sur un pied d’égalité, nous ne produisons plus l’information comme avant.

L’information en temps réelle est une matière sans distanciation qui, malheureusement, peut maltraiter son sujet et produire des  effets pervers liés à des mécanismes de rumeurs. Nous avons affaire à de l’information brute et non vérifiée, de la matière non traitée et non filtrée.  Ce contenu protéiforme, sans perspective et non contextualisé, va circuler sur les réseaux sociaux au dépend du traitement intelligent que pourrait proposer un journaliste. Voilà un des effets de la défiance envers les institutions et les médias. Le temps réel est aussi une loupe qui n’autorise plus le moindre faux pas, la moindre erreur est immédiatement relevée, amplifiée et sanctionnée par des hordes de commentateurs, nouveaux inquisiteurs de l’ère numérique, redresseurs de torts ou simples observateurs de la vie publique. Cette épée de Damoclès permanente qui peut trancher aussi vite qu’un tweet et qui peut mener au pilori sans ménagement, entraînant un brouhaha excessif et sans limites qui met mal à l’aise la réputation d’une Startup ou d’un entrepreneur, pour un jour ou pour toujours.

Choisir son angle avec les médias sociaux

Nous pensons qu’il faut envisager les médias sociaux non pas sous l’angle des risques potentiels qu’ils représentent, mais en fonction des formidables opportunités qu’ils proposent. Les startups et leurs services doivent aller à la rencontre de leurs publics cibles, le train est en marche et beaucoup sont en train de passer le cap sur le continent. Ces constats nous permettent de mesurer la portée de ces nouveaux outils. Bien au-delà d’un phénomène de mode, c’est bien une nouvelle manière d’appréhender l’information mais surtout de cerner ce monde qui nous entoure, qui change tous les jours, en temps réel.

Le défi des startups Africaines

Les jeunes entrepreneurs africains doivent se doter des pistes d’usage simples, des définitions, des conseils et cas concrets qui vont les aider à se familiariser avec ces services pour les aborder en toute confiance et envisager quelles opportunités ils peuvent en retirer. Nous nous attellerons à fournir une mise à jour des outils de veille pour savoir ce que l’on dit de votre Startup, de votre produit ou de votre service, aussi bien que des règles de base pour comprendre comment vous investir  sur les médias sociaux.

Bonne lecture !

Enregistrer

Tags from the story
,
More from Aubin ZOH

Démarrage des activités du centre Andrew Young pour la promotion de l’entrepreneuriat à Abidjan

Assez entendu ces derniers temps sous nos tropiques et en général à...
Read More